2017 : bilan d’une année riche en projets numériques Togo

L’année 2017 fut riche, riche en projets et en réussites pour le Togo. Retour sur les événements marquants de l’année dans le secteur des postes et de l’économie numérique.

En 2017, j’ai poursuivi mon action en faveur de la démocratisation des TIC au Togo. Avec le gouvernement, j’ai également oeuvré à mettre notre pays sur la voie de la modernité en lui offrant des outils et des moyens adaptés en termes de connectivité et de nouvelles technologies. Mon objectif reste le même : faire du Togo un pays connecté capable d’être un véritable hub dans la sous-région.

Faciliter les communications à l’étranger

Renforcer la mobilité des populations de l’Afrique de l’Ouest à travers les TIC, tel est l’objectif principal du protocole d’Abidjan que le Togo a signé le 4 janvier 2017. Ce dernier instaure le Free Roaming qui vise à favoriser l’intégration régionale par un partenariat entre huit pays : Sénégal, Mali, Guinée Conakry, Sierra Léone, Côte d’Ivoire, Burkina-Faso, Togo et depuis le 12 décembre 2017, le Bénin.

Concrètement, cet accord permet à un togolais en déplacement dans l’un de ces pays d’utiliser sa propre carte SIM togolaise pour recevoir et passer des appels, sans frais de communication supplémentaires, au tarif local.

Former une jeunesse connectée

En 2017, nous avons continué la mise en oeuvre du projet Environnement Numérique de Travail. L’objectif de l’ENT est d’intégrer des TIC dans l’enseignement pour répondre aux besoins de modernisation et d’adaptation de la formation aux besoins économiques et sociaux du Togo. Aujourd’hui, 10 établissements scolaires sont équipés sur toute l’étendue du territoire. 8400 élèves et 820 enseignants et personnels administratifs ont désormais accès à un ensemble de services et de ressources pédagogiques innovantes.

Le projet a vocation à être étendu à l’ensemble des établissements d’enseignement général.

Connecter l’administration

Le 24 avril dernier, j’étais aux côtés du Président Faure Gnassingbé pour l’inauguration  du projet E-Gouvernement. Ce dernier fait du Togo un pays connecté en phase avec son époque. 560 bâtiments de l’administration, des hôpitaux et des universités de Lomé sont désormais pourvus d’une connexion haut débit grâce à la fibre optique. Ce dispositif est essentiel au développement d’une administration efficace en phase avec les demandes des citoyens togolais.

L’heure est aujourd’hui à l’élargissement du projet au reste du pays.

Développer l’offre internet

Le 7 juin 2017, j’ai officialisé l’attribution de 2 nouvelles licences de fournisseurs d’accès internet. Ces dernières, approuvées par le gouvernement, ont été octroyées à l’entreprise TEOLIS SA et au Groupe Vivendi Africa Togo. Ces deux nouvelles licences vont permettre d’améliorer la qualité de service et de démocratiser l’accès à internet. Elles devraient considérablement faciliter l’accès à l’Internet aux Togolais et leur permettre d’accéder à une connexion de qualité à très haut-débit aux meilleurs prix. Le 4 janvier 2018, la société TEOLIS SA a annoncé le démarrage effectif de ses activités au Togo.  

Dans la continuité de l’ouverture de ces nouvelles licences de fournisseurs d’accès internet, j’ai inauguré, le 15 juin 2017, le premier point d’échange internet (IXP) du Togo. Ce dernier interconnecte désormais les fournisseurs d’accès internet (FAI). Il permet de réduire le coût de la connexion internet.

Ce premier point d’échange internet (IXP) est le fruit du programme WARCIP (West African Regional Communications Infrastructure Program).

Mettre la technologie au service de l’agriculture

En 2017, nous avons continué l’application du projet Agri PME qui met un portefeuille électronique à la disposition des agriculteurs. Ces derniers peuvent désormais utiliser le paiement mobile pour effectuer leurs achats d’engrais. Aujourd’hui, près de 76 522 agriculteurs vulnérables ont été identifiés. Parmi eux, 25 646 ont utilisé leur porte-monnaie électronique. Ils ont pu disposer chacun des 9 000 francs CFA accordés par l’Etat.

En 2018, l’objectif est de continuer à étendre le dispositif Agri PME pour aider un maximum d’agriculteurs.

Mettre le numérique au service du désenclavement rural

Le 2 décembre 2017, le Président de la République S.E.M Faure Gnassingbé a inauguré le projet CIZO, “éclairé” en langue Guin.

CIZO a pour ambition d’électrifier les zones rurales hors réseau tout en favorisant l’inclusion financière. Cette initiative vise à fournir des kits solaires via une offre prépayée à près de 300 000 foyers. Ils permettront de charger 5 lampes, une télévision et une radio sur une batterie de 12 volts.

Ce projet s’inscrit dans la logique de désenclavement des zones rurales souhaitée par le gouvernement.

 

Cette année 2017 a été riche en projets, riches en réussites pour l’accès aux TIC des Togolais. En 2018, nous continuerons sur notre lancée pour sans-cesse améliorer la vie de nos concitoyens et faire du Togo un pays connecté.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s