AGRI PME : Un porte-monnaie électronique pour les agriculteurs vulnérables

Depuis mars 2016, le gouvernement togolais œuvre à la mise en place d’un nouveau dispositif : le projet AgriPME (pour Porte-Monnaie Electronique).  Cette révolution du système de distribution des subventions porte ses fruits et s’étend en 2017.

Au Togo, l’agriculture représente 39 % du PIB et engage 70% de la population active. Aussi, afin d’aider et soutenir les agriculteurs les plus vulnérables, le gouvernement a mis en place un système de subventions permettant de financer, en partie, l’achat des engrais.  Aujourd’hui, dans l’optique de faciliter la distribution de ces aides et de mieux connaître les acteurs du monde agricole Togolais, Le Ministère de l’Agriculture, de l’Hydraulique et de l’Elevage collabore avec le Ministère des Postes et de l’Economie Numérique pour mener le projet Agri-PME.

Un porte-monnaie électronique pour les agriculteurs

En parfaite cohérence avec son projet de développement du numérique et de digitalisation du Togo, le gouvernement a décidé de lancer un porte-monnaie électronique pour les agriculteurs. Ainsi, le projet AgriPME propose aux acteurs du monde agricole d’utiliser leur téléphone pour recevoir leurs subventions relatives aux achats d’engrais.

Cette démarche moderne nécessite notamment d’identifier les agriculteurs vulnérables et d’établir une base des données de tous les producteurs et distributeurs d’engrais agréés.

Des objectifs ambitieux

La nécessité de créer un porte-monnaie électronique pour le versement des aides aux agriculteurs répond aux objectifs suivants :

  • Rendre le versement des subventions
    plus sûr, plus simple et plus transparent ;
  • Assurer la traçabilité et l’opportunité
    du versement aux agriculteurs nécessiteux ;
  • Connaître en temps réel l’état du
    marché ainsi que la disponibilité des stocks d’engrais dans le pays ;
  • Renforcer l’implication du secteur
    privé et favoriser la création d’emplois ;
  • Recueillir un nombre important d’informations
    sur le secteur et ses spécificités (comme l’âge, le sexe, la localisation, la
    superficie cultivable ou bien encore les semences choisies, etc.)

Un projet à grande échelle

Aujourd’hui, près de 76 522 agriculteurs vulnérables ont été identifiés. Parmi eux, 25 646 ont effectué des achats d’engrais grâce à leur porte-monnaie électronique. Ils ont pu disposer chacun des 9000 francs CFA accordés par l’Etat.

Le dispositif AGRI PME devrait être étendu en 2017 à davantage d’agriculteurs vulnérables. Il est nécessaire, pour cela, de se doter d’un Système d’Informations Agricoles afin de pouvoir pleinement exploiter les données collectées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s