Female Techcamp Togo 2017 : les nanatechs à l’honneur

Vendredi 9 juin, j’ai eu l’honneur de prononcer le discours d’ouverture de la 4ème édition du Female Techcamp Togo consacrée au commerce électronique. Cette dernière se tient à Lomé les 9 et 10 juin 2017. Réservé aux jeunes togolaises, cet événement vise à faire émerger des nanatechs dans notre pays. Panels, salon e-commerce, formations pointues en informatique, marketing et communication liés au commerce électronique sont au rendez-vous pour cette nouvelle édition du Female Techcamp 2017 dont je suis la marraine.

Un camp de technologie pour les jeunes femmes

Organisé par E2C Togo, le Female Techcamp regroupe chaque année des jeunes femmes dans un camp de technologies. Son objectif premier est simple : sensibiliser et former les femmes aux nouvelles technologies et aux sciences de l’information et la communication. En effet, les jeunes femmes sont trop faiblement  représentées dans ces domaines. Or, le Togo compte sur l’ensemble de sa jeunesse pour contribuer au développement du pays. Le Female Techcamp cherche donc à combler ce retard :

  • Par la démystification progressive de la science et des NTIC ;
  • En suscitant des vocations pour les métiers du Web auprès des filles ;
  • Par la contribution à leur autonomie financière.

Un vecteur de développement

Former les jeunes femmes aux NTIC est une nécessité pour favoriser le développement du Togo. Le Female Techcamp s’inscrit dans la dynamique des objectifs du développement durable, notamment :

  • L’ODD 4 qui tend à offrir une éducation de qualité aux jeunes femmes ;
  • L’ODD 5 qui consiste à parvenir à l’égalité des sexes et à autonomiser toutes les femmes et les filles ;
  • L’ODD 10 qui vise à réduire les inégalités dans les pays.  

Une portée internationale

Trois éditions du Female Techcamp se sont d’ores et déjà déroulées à Lomé. Aussi près de 150  jeunes filles ont bénéficié de cette formidable initiative qui reçoit un soutien sans faille de l’Ambassade des Etats-Unis à Lomé.  Madame Dana Banks, Deputy Chief of Mission de l’Ambassade des USA au Togo, est d’ailleurs, avec moi, la marraine de l’événement.

Première initiative du genre en Afrique francophone en 2014, le Female Techcamp a très vite inspiré d’autres pays comme la Côte d’Ivoire qui a organisé sa première édition en 2015. Au Togo aussi, le format plaît. Des camps agricoles et éducatifs ont vu le jour sous une forme similaire.  

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s