Le projet WARCIP discuté en conseil des ministres

Temps de lecture : < 1 minute
Temps de lecture : < 1 minuteLe 24 novembre, le conseil des ministres a adopté le décret de création de la Société d’Infrastructures Numériques (SIN), propriétaire des infrastructures WARCIP. Le projet Programme Régional Ouest-Africain de développement des Infrastructures de Communication (WARCIP), initié par la Banque mondiale, a pour ambition d’améliorer la connectivité, d’encourager la baisse des prix d’accès à l’Internet et de mettre en place un environnement favorable pour le secteur de l’économie numérique. L’objectif est et de rendre plus performantes les communications électroniques dans les pays de l’Afrique de l’Ouest. Ce projet consiste notamment en la construction d’un centre de données et d’un point d’échange internet (IXP). Pour mener à bien ce projet, le Togo a reçu un financement de 30 millions de dollars US de la Banque mondiale, soit environ 17,410 milliards de francs CFA. Jeudi 24 novembre, le conseil des ministres a discuté de ce projet et a adopté un décret portant création, attributions et organisation de la société d’infrastructures numériques (SIN). Ce décret crée une société de patrimoine sous la forme d’une société d’État, pour permettre à l’État, unique actionnaire, d’être propriétaire des infrastructures qui seront conduites dans le cadre du projet WARCIP. Cette société de patrimoine, confiera, moyennant une rémunération, la gestion, l’exploitation et la maintenance des infrastructures à une société privée, sous forme de partenariat public-privé. Ce projet WARCIP ouvre des perspectives prometteuses pour la connectivité et la démocratisation de l’Internet et de ses usages au Togo !0

Laisser un commentaire

Partager
Sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin