CLG

Suppression des taxes douanières sur les équipements informatiques, le Togo en ordre de marche

Le Togo s’est fixé comme ambition de devenir un hub numérique dans la sous-région. Pour faciliter l’accès aux nouvelles technologies, le Conseil des Ministres a décidé, le 7 avril dernier, d’inclure dans le projet de loi de finances 2017 la suppression des taxes douanières sur les équipements informatiques afin de réduire le coût d’acquisition pour les foyers togolais.

Ensemble, faisons de cette proposition une réalité

La promotion des TIC sur le territoire togolais est au coeur des préoccupations du Ministère. D’autres initiatives sont mises en oeuvre pour réussir la transformation numérique du pays comme le projet WARCIP qui développera l’accès à la bande passante internationale ou encore le projet E-gouvernement pour raccorder les bâtiments administratifs, les hôpitaux et les écoles à la fibre optique. Le Ministère a donc pour ambition d’améliorer la qualité du service proposé aux citoyens.

A la fin de l’année 2016 sera discuté le projet de loi de finances pour 2017, lequel inclura la suppression des droits de douanes sur les équipements informatiques. Le projet de loi de finances doit être présenté a l’Assemblée Nationale qui va l’examiner et adopter les éléments qui lui conviennent.

S’engager pour le développement numérique

Vous êtes favorable à la suppression de ces taxes sur les équipements informatiques ? Faites entendre vos voix sur cette mesure auprès de vos élus : ensemble, engageons nous pour l’adopter dans la loi de finances de 2017. Pour permettre sa mise en application, nous avons donc besoin de votre soutien pour encourager les parlementaires à prendre position en faveur de ce projet.

Si le Parlement adopte la loi de finances alors la suppression des taxes douanières sur les équipements informatiques pourra entrer en vigueur dès janvier 2017.

Capture d’écran 2016-04-14 à 17.10.53

Assurer l’accessibilité des TIC pour le peuple togolais

Dans un contexte où le secteur des TIC au Togo est en plein essor, la croissance économique du pays ne peut être envisagée sans la promotion et le développement de ces outils auprès du plus grand nombre. Les enjeux en sont multiples, c’est pourquoi nous proposons dans un premier temps de supprimer les taxes du cordon douanier (droits de douane et TVA) sur les terminaux et équipements informatiques destinés aux consommateurs togolais.

Ce projet aura pour conséquence la réduction du coût d’acquisition pour les foyers togolais : en effet, les terminaux mobiles à bas prix sont indispensables pour le développement numérique du continent africain. L’accessibilité des nouvelles technologies pour tous représente un enjeu majeur, en particulier pour les populations à faibles revenus.

LNS_CINA_LAWSON_TEMPLATES (1)

Les droits de douanes, un enjeu économique crucial pour notre pays

Les importations de terminaux ont représenté, en 2014, 3% des taxes perçues sur le total des importations. Autrement dit, les droits de douanes et taxes perçus par l’Etat sur ce secteur sont très faibles par rapport aux bénéfices que nous pourrions tirer de la démocratisation de ces outils.

De plus, la plupart de nos pays voisins ont supprimé ces taxes. Adopter nous-mêmes cette mesure permettrait de prendre part au mouvement régional pour faciliter l’accessibilité des TIC aux populations. Nous devons impérativement nous aligner sur cette politique pour assurer le développement numérique sur le continent africain.

Actuellement, les marchés de distribution illicites prolifèrent et répandent des matériels de basse qualité auprès des consommateurs. Supprimer les droits de douane représente donc aussi un pas en avant contre la contrefaçon et la fraude pour garantir à tous les citoyens togolais une certaine qualité de service.

Aussi, la compétitivité des opérateurs mobiles sur les prix de vente des terminaux pourra être relancée : cela les encouragera à entrer sur ce marché, signer des partenariats avec d’importants équipementiers internationaux et ainsi proposer un matériel de qualité.

5 réflexions au sujet de « Suppression des taxes douanières sur les équipements informatiques, le Togo en ordre de marche »

  1. Aurelie Adam Soule

    Bonjour Madame
    Je vous felicite pour cette initiative qui j’en suis convaincue baissera le cout des terminaux et boostera la penetration mobile au Togo. Ma comprehension est que une etude préalable a été menée sur la contribution de l’importation des équipements TIC sur les revenus generes par le biais des taxes sur les importations. Serait-il possible d’avoir un lien vers le rapport de cette etude qui revele un fait important: celui qu’un Gouvernemet qui a a coeur le développement du secteur des télécommunications peut prendre des decisions sur la base d’éléments tangibles et démontrés.
    Merci de m’indiquer où consulter le rapport de cette etude.
    Bien cordialement

    Répondre
    1. canonisawl Auteur de l’article

      Bonjour Aurélie,

      Merci pour votre réponse. Le rapport réalisé sur l’étude menée par l’OTR et l’ART&P n’est toutefois pas diffusable pour le moment.

      Bien Cordialement
      CL

      Répondre
  2. Joël

    Simplement ému!!!…Je ne peux que vous féliciter pour cette innovante idée de vouloir faciliter le transfert de la technologie au Togo.
    Que Dieu puisse donc vous assister dans le complément de vos idées et que plus jamais vous ne fassiez rien que l’Éternel lui-même ne bénira.

    Avec mes plus grandes considérations, votre haute bienveillance, prière agréer mes salutations distinguées.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s