Discours de Cina Lawson sur le projet E-gouvernement du Togo

Le 21 janvier 2015 a eu lieu la cérémonie de lancement de la formation sur la gestion du coeur de réseau haut-débit du projet E-gouvernement. Retrouvez ici l’intégralité de mon discours.

« Monsieur le Directeur de Cabinet ; Messieurs les Directeurs Généraux ; Messieurs les membres de l’Equipe pédagogique de Télécom Sud Paris ; Messieurs les membres du Cabinet ; Messieurs les Coordonnateurs de Projets ; Mesdames et Messieurs ;

Avant toute chose, je tiens à remercier chacun d’entre vous pour sa présence à ce rendez-vous.

Nous sommes réunis ensemble ici pour le lancement d’une série de formations qui ont pour objetif de développer les compétences techniques des équipes d’ingénieurs de la cellule de gestion du projet e-gouvernement.

En effet, l’Etat togolais à travers notre ministère, construit actuellement des infrastructures de réseaux de fibres pour le haut-débit afin d’améliorer la connectivité des services de l’administration et de la Ville de Lomé et ainsi, offrir des prestations performantes.

Bien que ce projet ne se terminera que dans une année, nous avons choisi d’anticiper par rapport aux besoins en compétences pour la gestion des réseaux en construction afin de préparer, en amont, les équipes qui seront chargées d’opérer et d’entretenir ce réseau.

Comme vous le savez tous, notre pays est résolument engagé depuis quelques années, dans un processus de renforcement des capacités et de modernisation de l’Etat.

Ce renforcement des capacités s’avère nécessaire du moment où tous les grands projets que nous voyons naitre nécessitent de la part de l’administration, de disposer d’un personnel qualifié et à même de s’approprier tout le savoir et tout le savoir-faire utile dans une perspective de modernisation de l’Etat et de développement rapide et durable.

La formation qui démarre aujourd’hui intègre tous les domaines prioritaires, à savoir, la gestion et la sécurisation du cœur des réseaux Internet haut-débit.

Nous avons également voulu que cette formation bénéficie aux ingénieurs de structures rattachées au Ministère, à savoir, l’Autorité de Règlementation et les opérateurs publics.

Au-delà de ces structures dont les agents vont recevoir cette formation, je peux vous dire que c’est l’ensemble du secteur des TIC au Togo qui gagne lorsque nous disposerons des compétences sur place. Qu’il s’agisse du ministère, des opérateurs ou du régulateur, nous ne serons plus soumis à la contrainte d’aller rechercher ces compétences ailleurs comme autrefois.

La formation qui démarre ce matin est spécifique à plusieurs égards :

  • D’une part, elle se déroule en ligne « sur Internet » avec des cours en visioconférence, ce qui constitue une démarche innovante dans nos administrations : elle permet en effet aux participants de suivre cette formation à leur rythme et sans devoir se déplacer. Cette démarche permet de s’adapter aux besoins des participants sans engendrer des coûts supplémentaires.

A l’issue de cette formation en ligne de huit semaines, les participants subiront un examen qui donnera l’opportunité aux meilleurs d’être éligibles à une deuxième phase de formation à l’étranger.

Cette démarche de test nous permet de démontrer l’importance que revêt pour nous le critère de mérite et la recherche de l’excellence.

J’accorde donc énormément de prix à la qualité des contenus des cours et à l’assiduité de la part de tous, et porterai une attention particulière aux résultats qui seront issus de l’évaluation à laquelle seront soumis les candidats.

Notre ambition à moyen terme, est le positionnement stratégique du Togo dans la sous-région voire en Afrique, par rapport à un domaine précis en TIC. Cela est possible et le gouvernement s’y attelle depuis plusieurs années.

Notre pays a donc besoin de vous, de vos compétences, de tout votre dévouement dans ce positionnement qui en grande partie repose sur vos épaules.

Je souhaite donc que l’enjeu de cette formation soit bien compris et que chacun d’entre vous s’investisse suffisamment afin de tirer le meilleur possible de cette opportunité offerte.

Le développement du pays est l’affaire de tous. Il nous appartient de prendre nos responsabilités afin que chacun joue sa partition dans son domaine d’action.

Sur ce, je souhaite à ceux d’entre vous que je n’avais pas encore rencontrés en cette période d’échange de vœux, une merveilleuse année 2015.

Ensemble, nous ferons face aux multiples défis et aux grands chantiers que nous devons mettre en œuvre pour le bien du Togo.

Je vous remercie. »

Révolutionner le secteur des TIC au Togo par le développement des compétences locales. Retrouvez le communiqué de presse du 22 janvier 2015 : Cérémonie de lancement de la formation sur la gestion du coeur de réseau haut-débit du projet e-gouvernement. 

9 réflexions au sujet de « Discours de Cina Lawson sur le projet E-gouvernement du Togo »

  1. sessou akouavi erica

    Très belle initiative,le Togo a encore beaucoup a faire dans le domaine du TIC par rapport aus autres pays de notre sous région,mais avec une Ministre pareille,je crois qu’on ira plus haut et plus loin.
    j’aimerais moi aussi participer a ces genres de cérémonies, évoluant dans le domaine des télécoms, et très motivée pour contribuer à l’évolution du TIC au Togo.

    Répondre
  2. A. AJAVON

    Bonjour,
    Serait il possible de connaitre les grandes lignes du contenu de cette première formation en ligne et de savoir par qui elle est dispensée ?

    Merci.

    Cordialement.

    A. AJAVON
    Expert Réseaux et Télécoms.

    Répondre
    1. canonisawl Auteur de l’article

      Bonjour,
      La Formation en ligne se compose de quatre blocs :
      Bloc 1 : Préparation à distance (SPOC) et mise à niveau avant la formation +
      Bloc 2 : Cœur de réseau IP/MPLS
      Bloc 3 : Déploiement des services et assistance clientèle
      Bloc 4 : Sécurité.

      Bonne journée,
      Cordialement

      Répondre
  3. Mario Koffi Agbodjalou

     »Notre ambition à moyen terme, est le positionnement stratégique du Togo dans la sous-région voire en Afrique, par rapport à un domaine précis en TIC. Cela est possible et le gouvernement s’y attelle depuis plusieurs années. »

    J’ai vraiment hâte de voir tous ces efforts se concrétiser, Bon courage a vous Madame.

    Répondre
  4. Aristote AKAKPO

    Madame la ministre, vous faites du très bon boulot, et nous sommes avec vous, mais
    pfff……formation des « ingénieurs » pour le projet E-gouvernement…
    on forme des gens qui ont fait du « bucher par coeur », dans des ecoles de formation où les profs sont eux-même incompétents, pour obtenir le dîplome d’ingénieur et on les mets sur des projets aussi importants que le projet E-gouvernement… comment peut-on avancer comme ça? Madame la Ministre a étudié aux USA et je suppose qu’elle est consciente que la compétence n’est pas une histoire de « dîplome… ». Madame la ministre, nous esperons de tout coeur que les pleins pouvoirs vous seront donnés afin de pouvoir changer cet état des choses, faire en sorte que les profs dans toutes les ecoles aussi bien que les employés dans toutes les sociétés soient séléctionnés au vu de leurs compétences pratiques prouvées et non par rapport à des caractères inscrits sur du papier Canson qu’on nomme « dîplome »….
    Sinon, où etaient nos super « ingénieurs » de TOGO Telecom, du ANR, du SRI, ART-P et du « je ne sais quel service encore » lorsque la BTCI, ECOBANK….et même TOGO Telecom subissaient des cyber-attaques?

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s