Cina Lawson

Les nouvelles technologies, un atout pour les services postaux

Lundi 12 janvier 2015, mon équipe et moi-même avons visité le Centre National de Tri Postal (CNTP). En termes de traitement du courrier et délais de distribution, les performances de la Poste togolaise sont remarquables.

Renforcement de la compétitivité de la Poste

En un an, le CNPT gère près de 5 millions de lettres et colis et les délais de livraison sont estimables : 24h pour Lomé et 48h pour la province. Cette efficacité renforce la compétitivité de la Poste togolaise et la rapproche des standards internationaux.

Ces améliorations ont été rendue possibles grâce à l’expertise et à l’engagement du personnel de la Poste mais aussi grâce au processus d’informatisation et de modernisation engagé.

Cina Lawson

Le développement d’Internet représente une opportunité pour la Poste.

Les courriers électroniques se sont fortement développés ces dernières années, parfois au détriment du courrier physique. Mais l’essor du web est également corrélé au développement de l’e-commerce qui augmente fortement les transactions de colis.

Internet a également rendu possible la mise en place du suivi personnalisé des courriers. En se munissant des références courriers, les clients peuvent aujourd’hui avoir rapidement des détails sur l’acheminement de leurs envois.

Les nouvelles technologies constituent donc bien un atout pour les services postaux.

Cina Lawson

Une démarche de modernisation qui doit être poursuivie  

Bien évidemment, il reste des défis à relever notamment en ce qui concerne le processus d’automatisation de la gestion du courrier.

Dans cette optique il est nécessaire de continuer notre démarche de modernisation.

Il faut également considérer le fait que de nombreux Togolais ne possèdent pas encore d’adresse physique. Voilà pourquoi j’encourage les habitants à réaliser les démarches pour se doter d’une adresse postale pour être en mesure de recevoir du courrier.

Vous pouvez retrouver le site du CNTP à ce lien : www.laposte.tg

5 réflexions au sujet de « Les nouvelles technologies, un atout pour les services postaux »

  1. Emefa A. KPEGBA

    Bonne et Heureuse année Mme la Ministre, la sante surtout et le succès !

    1.Félicitations pour ces avancées avec La Poste.
    Mais il serait également intéressante que la Poste nous donne également les moyens de suivre nos courriers et colis postaux Online : i.e. avoir des comptes liés aux boites postales pour mieux être informés. Par exemple moi, des fois bien qu’informée de l’envoi du courrier, je vais vérifier ma boite sans suite et des fois c’est juste un retard… Or sur une page Web de La Poste, je pouvais m’informer de l’arrivée ou du transit avant d’aller vérifier ma boite. Ce serait également une révolution pour La Poste et plus de clients qui se tournent rien qu’aux mails sur Internet.

    2.Le quota des femmes dans les secteurs TIC au Togo
    Je reste fière que le Togo a une femme qui dirige ce secteur et fait partie des Top femmes en Afrique depuis des années (Forbes, Jeune Afrique…). Un exemple que nous suivons également mais le chemin est semé de plein d’embûches.
    Permettez moi de vous dire que sur le terrain, la chance donnée aux femmes dans ce domaine et en totale déséquilibre face à aux opportunités que les hommes ont dans les TIC. Il est bien vrai que cette situation est mondiale mais en Occident et en Asie, ceci se corrige beaucoup et l’Afrique en général voir le Togo en particulier peut se lancer aussi dans ce challenge.
    Le constat est très alarmant et adopter des mesures radicales pour corriger cette carence de la gente féminine dans ce domaine, serait bénéfique pour le Togo et toute l’Afrique.
    -A la base il est toujours noté que peu de filles choisissent des formations scientifiques et technologiques. Une campagne nationale pour encourager les filles déjà au collège et au Lycée voir dans les écoles supérieures à choisir ces formations d’avenir sera un pas géant.
    -Revoir le quota de recrutement des femmes ayant des formations TIC par les employeurs locaux (public et privé) et les multinationales installées au Togo.
    -Encourager les employeurs recruter plus de femmes pour les postes clés et de responsabilité dans le secteur des TIC.
    -Définir un quota pour les femmes et le faire respecter par les employeurs dans leurs cahiers de charge.
    -Encourager et soutenir l’auto-entrepreneuriat des femmes ayant des formations TIC par des formations sur l’entrepreneuriat et des financements objectifs.

    Je vous remercie.

    Répondre
  2. DK

    Bonne et Heureuse année Mme la Ministre, la sante surtout et le succès !

    1.Félicitations pour ces avancées avec La Poste.
    Mais il serait également intéressante que la Poste nous donne également les moyens de suivre nos courriers et colis postaux Online : i.e. avoir des comptes liés aux boites postales pour mieux être informés. Par exemple moi, des fois bien qu’informée de l’envoi du courrier, je vais vérifier ma boite sans suite et des fois c’est juste un retard… Or sur une page Web de La Poste, je pouvais m’informer de l’arrivée ou du transit avant d’aller vérifier ma boite. Ce serait également une révolution pour La Poste et plus de clients qui se tournent rien qu’aux mails sur Internet.

    2.Le quota des femmes dans les secteurs TIC au Togo
    Je reste fière que le Togo a une femme qui dirige ce secteur et fait partie des Top femmes en Afrique depuis des années (Forbes, Jeune Afrique…). Un exemple que nous suivons également mais le chemin est semé de plein d’embûches.
    Permettez moi de vous dire que sur le terrain, la chance donnée aux femmes dans ce domaine et en totale déséquilibre face à aux opportunités que les hommes ont dans les TIC. Il est bien vrai que cette situation est mondiale mais en Occident et en Asie, ceci se corrige beaucoup et l’Afrique en général voir le Togo en particulier peut se lancer aussi dans ce challenge.
    Le constat est très alarmant et adopter des mesures radicales pour corriger cette carence de la gente féminine dans ce domaine, serait bénéfique pour le Togo et toute l’Afrique.
    -A la base il est toujours noté que peu de filles choisissent des formations scientifiques et technologiques. Une campagne nationale pour encourager les filles déjà au collège et au Lycée voir dans les écoles supérieures à choisir ces formations d’avenir sera un pas géant.
    -Revoir le quota de recrutement des femmes ayant des formations TIC par les employeurs locaux (public et privé) et les multinationales installées au Togo.
    -Encourager les employeurs recruter plus de femmes pour les postes clés et de responsabilité dans le secteur des TIC.
    -Définir un quota pour les femmes et le faire respecter par les employeurs dans leurs cahiers de charge.
    -Encourager et soutenir l’auto-entrepreneuriat des femmes ayant des formations TIC par des formations sur l’entrepreneuriat et des financements objectifs.

    Je vous remercie.
    Emefa A. KPEGBA

    Répondre
    1. canonisawl Auteur de l’article

      Je vous adresse tous mes meilleurs voeux et vous souhaite également une très bonne année 2015.
      Merci d’avoir pris le temps d’écrire toutes ces remarques. J’estime en effet que les différents points que vous soulignez représentent des enjeux importants, et nous tâchons d’y apporter de véritables améliorations.
      Très cordialement

      Répondre
  3. sessou akouavi erica

    Avec l’évolution du TIC,nous avons tendence à oublier l’importance de la Poste;mais je félicite celle-ci parce qu’elle évolue avec la technologie et je crois qu’elle en fera d’avantage avec l’aide de la ministre.bonne chance

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s