L’Université de Kara se dote du 2ème plus grand centre de ressources informatiques de la sous-région

Le centre de ressources informatiques de l'Université de Kara - signature de la convention

Le centre de ressources informatiques de l’Université de Kara – signature de la convention

C’est parti : le Centre de ressources informatiques de l’Université de Kara est sur les rails, après la signature ce matin de la convention entre l’Université et l’opérateur public Togo Cellulaire. C’est un bâtiment de 800m2 qui verra le jour à l’automne 2013 pour accueillir les 375 ordinateurs, dont 267 pour les étudiants, une salle de visioconférence, et une salle d’unité de production multimédias dédiée au corps enseignant.

En donnant ainsi aux professeurs les outils pour enrichir leurs cours des différents supports numériques, en permettant aux étudiants des quatre facultés de Kara —Sciences et Techniques, Lettres et Sciences Humaines, Sciences Politiques et Sciences Économiques et Gestion— de se familiariser avec les technologies numériques et leurs usages, le Togo fait un pas important sur la voie de la modernisation de son enseignement supérieur. Une bonne nouvelle de plus après l’achèvement des travaux de raccordement des universités de Lomé et de Kara au wifi, que nous avons annoncé fin janvier !

Ce centre de ressources informatiques est, de par son ampleur, un équipement sans précédent pour le Togo : il fait même de l’Université de Kara le deuxième plus grand centre de ressources informatiques de la sous-région, après celui de l’Université de Ouagadougou au Burkina Faso voisin. C’est l’opérateur public, Togo Cellulaire, qui finance la totalité des 460 millions de Francs CFA nécessaires à la réalisation de ce projet.

Le centre de ressources informatiques de l'Université de Kara - bâtiment

Le centre de ressources informatiques de l’Université de Kara

Je me réjouis d’autant plus que nous parvenons à allier dans ce beau projet modernité et durabilité : les besoins électriques de l’installation de Kara seront en effet couverts par l’installation de panneaux photovoltaïques ! Vivement le mois d’Octobre prochain, date à laquelle les travaux doivent se terminer, pour voir les premiers étudiants et enseignants bénéficier de ce nouvel outil

J’ai déjà eu l’occasion de les remercier de vive voix, mais que les lecteurs de ce blog sachent que ce Centre de ressources informatiques est le résultat de l’abnégation combinée de Messieurs Affo Atcha Dedji, Directeur général de Togo Cellulaire, et le Professeur Paalamwe Komi Kchakpele, Président de l’Unviersité de Kara : merci à eux !

Pour plus d’information :
Le site de l’Université de Kara
La page Facebook de l’Université de Kara
Le site de Togo Télécom

3 réflexions au sujet de « L’Université de Kara se dote du 2ème plus grand centre de ressources informatiques de la sous-région »

  1. Nahmsath Yabouri

    Une bonne nouvelle de toute évidence pour le secteur de l’enseignement supérieur au Togo. Un bâtiment et du matos, c’est bien. Mais pour que cela ne se transforme pas en un éléphant blanc, il faut un vrai travail d’animation professionnelle de ce centre de ressources en plus d’une politique spécifique de l’UK en matière de TICE.
    Il serait dommage que ce CRI se transforme en cybercafé géant…
    375 ordinateurs c’est un chiffre! Seront-ils tous sous windows? Il faut garder a l’esprit que les ordinateurs du commerce viennent généralement qu’avec la licence du système. Quid des logiciels bureautiques et autres applications scientifiques du point de vue licences et ouverture?
    Pensons aux logicilels libres et a l’informatique scientifique libre (expérience du campus numérique francophone de Lomé), diversifions les plateformes et autres objets technologiques innovants (tablettes, bornes interactives…)
    More to come later…

    Répondre
  2. GNASSE Atinèdi

    Bonjour Madame la Ministre. félicitations pour tout ce que vous êtes en train de faire actuellement pour promouvoir la communication. le seul couac, les caprices de la connexion Internet au Togo. La situation est un frein sérieux au développement. Je crois que les efforts en 2014 devaient pouvoir porter sur cet aspect.

    Répondre
  3. tchagnaou

    C’est une bonne initiative car de nos jours, les TICs sont très indispensables dans le processus enseignement-apprentissage. Ainsi, elles facilitent les préparations et l’actualisation des cours aux enseignants et permettent aux apprenants d’approfondir les cours magistraux. Cependant, comme l’a souligné M. Yabouri, il ne faut pas que ce centre se transforme en un cybercafé où les apprenants viennent non pas pour faire des recherches rentables scolairement, mais pour se divertir tout simplement. Ce qui ne produira que des effets pervers.
    Pour éviter donc les dérapages, il faut une gestion rationnelle et minutieuse du centre pour une meilleure productivité. Merci.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s