Historique : une nouvelle loi pour les télécommunications togolaises

Temps de lecture : < 1 minute
Temps de lecture : < 1 minute
Cable fibre optique - optic fiber cable
Cable fibre optique – optic fiber cable / CC 2.0 NC, SA, by Louis Abate
C’est un grand moment pour le Togo. L’Assemblée nationale a adopté ce mardi 11 décembre 2012 le projet de loi sur les communications électroniques. Améliorer l’accès aux communications électroniques, favoriser le développement du haut débit, permettre une concurrence saine et des offres de services nouvelles, adaptées aux besoins des Togolaises et des Togolais : voilà ce que nous voulons pour notre pays, voilà pourquoi nous avons défendu ce projet de loi, voilà pourquoi, aujourd’hui, je suis fière de son adoption par l’Assemblée nationale. Le chemin est encore long, j’en ai conscience, tant il nous faut avancer sur de nombreux sujets : améliorer le nombre de raccordés au haut-débit en facilitant la desserte des zones isolées, bâtir une autorité de régulation indépendante et efficace, favoriser l’acquisition d’ordinateurs et d’autres équipements électroniques pour démocratiser l’accès au réseau et tous les usages qui en découlent, soutenir la filière togolaise des télécommunications, des infrastructures aux services… L’adoption de cette loi ouvre la voie et marque ma détermination et celle du Gouvernement à relever ces défis et à moderniser notre pays. Vous trouverez ici le discours que j’ai prononcé devant les députés à l’issue du vote, mardi 11 décembre 2012. La loi sera disponible au public dès sa promulgation et sa publication au journal officiel.0

Cet article a 3 commentaires

  1. Malou

    Le chemin est certes long, mais c’est une grande avancée qui est à saluer…
    « Les grandes âmes ont de la volonté, les faibles n’ont que des souhaits »

  2. amedzro

    félicitations puisse cette loi ouvrir la voie à une utilisation plus intensive dinternet pour en faire un outil efficace de développement

  3. Petty

    Great good job by the way

Laisser un commentaire

Partager
Sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin